20/08/2004

Chronique 27

(Femmes d'Aujourd'hui N°34 – 18/08/04)

Pour conclure : Au fait, c'est quoi être "aveugle" ?

Pour cette dernière chronique, papa vous parlera de la chose la plus compliquée à mon propos : me faire comprendre que je suis aveugle, chose que je n'ai toujours pas assimilée du haut de mes six ans.

Car finalement, c'est quoi être aveugle ? Facile, me direz-vous ? Et bien expliquez moi !
C'est "ne pas voir" ? Oui, bien sûr, mais c'est quoi, "voir" ? Des "images" ? C'est quoi des images ? Ce qu'on perçoit avec les yeux ? Je sais que j'ai des yeux, mais ils ne servent à rien.
Je me rends compte que papa, maman et tous les gens qui m'entourent ont une insolente facilité à se mouvoir, à deviner les choses, les prévenir... Mais on a beau me dire que c'est grâce à la vue, ça ne fait pas avancer le "schmilblick", car c'est quoi, la "vue" ? Un des cinq "sens" ? C'est quoi un "sens" ?
O.K., je pige les quatre premiers (et encore faut-il que je comprenne que ce sont mes outils de perception et que l'on appelle cela des "sens"), mais le cinquième qui me manque... C'est voir des images ? Vous l'avez déjà dit, et de toute façon, c'est quoi des images pour qui n'en a jamais vues ? Et puis moi, je me fais aussi des "images" dans ma tête, ...à ma manière. L'image de maman, par exemple, c'est un timbre, une odeur, un bruit, un grain de peau, une forme spatiale.
Allez donc m'expliquer la vue !

Amusons-nous à inverser les rôles, s'il vous le voulez bien. Imaginons que je sois un extra-terrestre et que j'ai, par exemple, trois "sens" (et non cinq comme vous) : j'ai l'ouïe et le toucher (jusque là, vous me suivez), et mon troisième sens, serait le "snurf" (j'invente le terme puisque c'est une perception inconnue pour vous). Quoi ? Vous ne savez pas ce qu'est le "snurf" ? Mais enfin, le "snurf" vous permet de "snurfer" ! Vous ne comprenez pas ce que veut dire "snurfer" ? Evidemment dans ce cas...
Disons que c'est comme lorsque vous entendez quelqu'un s'approcher, sauf qu'avec le "Snurf", vous parvenez : à spatialiser l'autre (mais attention, ça n'a rien à voir avec la vue) ; à scanner sa matière, son volume, sa composition (mais sans le toucher). Ca vous fait donc, non pas des images, mais des "snurfies" dans votre cerveau. Vous ne parvenez pas à vous l'imaginer ? Ben oui, je comprends. Impossible de savoir ce que c'est que le "snurf" pour qui n'a jamais perçu de "snurfies" dans son cerveau.

Tout ça pour vous dire que papa et maman, ils me répètent souvent que je suis aveugle et que je ne vois pas. Mais cela me fait "une belle jambe".J'm'en fous moi, d'être aveugle. Ce que je veux, c'est comprendre pourquoi tout est facile dans la vie des gens qui m'entourent et pas pour moi. J'veux la même chose, même si je ne le formule pas comme tel (ma formulation à moi se situe plutôt du côté de la colère et de la vexation quand il m'arrive un truc tordu auquel je ne m'attends pas, genre le coin de table qui "vient ME frapper").
La question reste donc entière : c'est quoi être aveugle ?
Avec moi, il faut donc être patient, infiniment patient : expliquer, expliquer, encore et toujours, en prenant le problème par tous les angles possibles afin de trouver les mots justes que je comprendrai. Et il en va ainsi pour tout, y compris des choses si simple à vos yeux comme la pluie, le soleil, une voiture...

La vie avec moi, c'est donc une formidable expérience, une perpétuelle remise en question des certitudes et un combat quotidien contre... soi-même ! De la raison de papa de vous avoir fait partager cette chronique : témoigner de ce que nombre de parents ayant un enfant différent ou handicapé peuvent vivre. Alors, lorsque vous en croiserez dans la rue, faites leur un grand sourire, c'est la meilleure nourriture de l'âme et ils le méritent bien !

Merci de votre curiosité durant ces six mois.

Et n'oubliez pas : la vie est belle.

Lou, son papa et sa tribu complice.

PS : Mes aventures continuent sur : CLIQUEZ ICI
...et si un jour ces récits paraissent sous forme d'un livre, réservez-lui un bon accueil !

10:09 Écrit par Luc Boland | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.